Séjour Escape Game Budapest : Bilan et Top

Et voilà, Les Glandus se sont ouverts à l’exportation. Budapest, capitale historique de l’Escape Game en Europe a découvert 5 illuminés sillonnant leurs enseignes pendant quelques jours. On avait réservé 10 salles pour se laisser un peu de liberté aussi. Olivier a réussi à se caser de longues baignades dans les thermes chaque jour, Laurent a cuisiné des pancakes pour donner de l’énergie à la bande , Flo a tenté de comprendre l’intérêt du sauna et Gwen et Mesa se sont montrés toujours partants pour tous les projets. Et puis… on a réussi à caser 5 salles de + !

Bilan de ce premier séjour : 15 escapes, 4 thermes, des repas copieux, 1 ou 2 ballades culturelles et un certain nombre de cafés ! Allez, si vous êtes en train de nous lire, c’est surement pas pour le détail de nos menus alors… les escapes à Budapest, ça donne quoi ?

L’Accessibilité

La question qu’on nous a le plus souvent posé : c’est comment gérer la barrière de la langue. Et bien, ce n’est vraiment pas un frein à Budapest : quelques salles ne demandaient aucune lecture et la plupart nécessitait des bases : le niveau scolaire (bon, pas celui du bonnet d’âne, hein?!). Quelques documents ou indications sont parfois à lire mais pas de jeu de mots ou de références qui nous perdraient aussitôt. Cela peut nuire bien sûr à la compréhension du pitch de la salle mais on ne peut pas dire que la narration soit le point fort des salles de Budapest.
Si une seule personne du groupe a cette compétence, c’est suffisant. Ben oui, vous m’avez compris il va falloir supporter ce pote un peu relou qui speak a little english… regardez, nous, on a bien emmené … non ça se dit pas.
Les jeux sont de manière générale plus simple qu’en France. D’ailleurs, certains Game Master nous indiquaient que les joueurs français mais aussi les allemands étaient plutôt performants.

La Qualité des Salles

Alors là, c’est le grand écart d’une enseigne à l’autre !
On a découvert des salles système D : du bricolage maison (qui passerait pas tous les contrôles…) et de la déco personnelle. Le résultat est parfois une grande réussite d’originalité et de style, et d’autres fois… c’est carrément moche ! En revanche, on a systématiquement accroché sur les surprises amenées par certains mécanismes « made by Mac Gyver ».
A côté de ça, on a aussi découvert des décors inouïs qui surpassent ce que l’on connaît dans notre capitale. Les réalités d’occupation du moindre m2 ne sont pas les mêmes visiblement. On a pu embarquer dans un navire à taille quasi réelle et même se perdre dans la maison des Lannister !

Le Mastering

@LockedRoom : demandez Daniel !

Oubliez tout de suite le lien que vous créez avec votre Game Master qui scrute chacune de vos avancées ! Ici, il est commun que plusieurs salles soient masterisées par la même personne. Certaines salles proposent les indices à la demande mais ne soyez pas surpris, il vous demanderont au préalable où vous en êtes… Curieusement, puisque c’est une normalité et que les salles sont à moins de 10 balles, on ne peut pas dire que nous ayons été gênés. A la fois, car c’est bien géré et probablement parce que ni nous, ni les Game Master n’étions bilingues : la communication était donc naturellement moins fluide que lorsque c’est notre langue maternelle. Cela ne nous a pas empêché de faire de belles rencontres !
Aucune des salles ne nous a proposé de roleplay. Ce loisir nous est présenté + comme un jeu d’énigmes sans trop de storytellling. La plupart des aventures se conclut sans fin digne de ce nom.

 

La sélection

Vous retrouverez une synthèse et une note pour chacune des salles très prochainement mais si nous devions n’en conseiller que 3 :

 

Et voici la liste des tops des blogs incrémentés de nos notes :

Ainsi que la liste complète mise à jour disponible ici

Conclusion

Quand est-ce qu’on y retourne ???

Entre 2 salles, on bosse pour vous !

 

2019-07-12T11:45:18+00:00

Laisser un commentaire