Les Disparus

chez Phobia Paris
Les Disparus
Chez Phobia Paris, de 2 à 5 joueurs
Excellente
Trés bien
Bien
Bof
Nul
Thématique
Scénario

En 1924, la mystérieuse disparition de la famille Morel défraye la chronique.
Malgré les soupçons qui pèsent sur un tueur en série de la région, la police classe l’affaire faute de preuves… jusqu’à l’intervention, plus de 80 ans après, de votre équipe de détectives spécialisés dans les crimes non résolus.
Ensemble, vous aurez pour mission de découvrir la vérité sur cette histoire.

Notre histoire

Le téléphone rouge des glandus retentit: un cold case à résoudre ! Aaaah, l’avantage de ce type d’enquête, logiquement, c’est que l’on n’est pas pressé par le temps et que personne ne nous met la pression…sauf qu’ici ce sera tout l’inverse.
La fameuse agence immobilière Phobia qui nous avait trouvé un loft si charmant, a hâte de vendre cette maison mais depuis l’affaire Morel en 1924, toutes les tentatives pour pénétrer cette demeure se sont soldées par des disparitions. Si bien que plus personne ne veut y mettre les pieds. Alors forcément, qui est assez déjanté pour tenter malgré tout sa chance? Les Glandus bien sûr ! Et contrairement à ce que l’on pensait, notre temps sera compté puisque le système de surveillance, susceptible de nous aider en cas de défaillance, a une autonomie d’une heure. C’est du moins ce que prétend ce vieux flic qui nous ouvre la porte du lieu maudit mais il nous inspire assez peu confiance, d’autant plus qu’il ne semble pas avoir le courage de venir avec nous ! Que sait-il donc réellement de cette affaire? Il semble évident qu’il ne nous a pas tout révélé.
Ce cold case nous plonge dans une ambiance glaciale, les frissons me parcourent. Un de nos premiers réflexes en pénétrant cette chambre est de tenter d’y voir un peu plus clair mais ce n’est vraiment pas gagné d’avance. Nous ne pouvons prendre possession des lieux qu’en remontant le temps, littéralement. Et ce n’est qu’alors que les premières infos sur les habitants des lieux nous parviennent et notamment concernant cette fillette aussi mignonne qu’inquiétante. Farceuse, elle n’hésite pas à nous surprendre dès qu’elle en a l’occasion. La musique sera notre alliée pour adoucir la tension et elle nous permet de prendre confiance… ou lui donner confiance ? Le lien s’intensifie avec elle, la petite nous juge à présent suffisamment perspicaces pour nous en dévoiler davantage et nous allons nous intéresser à elle, ses amis, son histoire… bien qu’une petite voix intérieure nous commande de rester sur nos gardes. Cette tension ne nous quitte pas une seconde ! Nous nous risquons néanmoins à un petit jeu avec elle, notre victoire pourrait être récompensée par la fillette mais non… elle nous met finalement au pied du mur avec une ultime requête. La coupe est pleine ! Réalise-t-elle vraiment combien ses desseins sont effroyables ? Un dernier geste d’affection nous permettra finalement de rentrer dans ses bonnes grâces, elle nous dévoile une issue possible. Mais la vérité dévoilée nous a glacé le sang.

Notre expérience chez eux
Page de l'escape game
Vous avez une envie pressante ?
Chargement des disponibilités en cours...
Retrouvez toutes les sessions disponibles sur Escape Planner
Les Plus
La salle proposée par Phobia est d'une qualité uniforme : l'ambiance est stressante à souhait, les décors et jeux de lumière impeccables, quelques jumpscare qui tombent toujours sur la même glandue bien sûr, des mécanismes ingénieux. Et la surprise c'est une histoire bien travaillée qui vous sera narrée au fur et à mesure jusqu'à un dénouement effroyable.
LES MOINS
Une fois passée les premières fouilles, la linéarité de la salle vous amènera à réaliser l'ensemble de l'aventure collectivement, quitte à vous sentir un peu spectateur lorsque ce n'est pas vous qui réalisez la manipulation.
Avant AprÈs
2019-05-19T09:40:00+00:00

Laisser un commentaire