ALMA : Menace 3.0

chez Escape Lab
ALMA : Menace 3.0
Chez Escape Lab, de 4 à 20 joueurs (salle multiple)
Excellente
Trés bien
Bien
Bof
Nul
Thématique
Scénario

Des satellites qui s’écrasent, un réseau téléphonique inopérant et internet coupé dans de nombreux pays… Depuis 24H un chaos technologique plonge les humains dans la détresse.

Le point de départ de cette catastrophe est l’accident de voiture autonome de Sam BINGE, un célèbre Hacker de 18 ans, créateur de l’intelligence artificielle ALMA.
Les experts sont formels. Libéré de son créateur, le système ALMA communique désormais de façon cryptée avec les machines et aura infecté l’intégralité des ordinateurs et smartphones de la planète d’ici 75 minutes. Électricité, eau, moyens de communication ne seront bientôt plus qu’un lointain souvenir.
Pénétrez dans l’antre du Hacker et neutralisez ALMA avant qu’elle ne contrôle le monde entier…
Notre histoire

Ça y est ! Notre pire cauchemar se déroule sous nos yeux… Nous allons être soumis à la loi d’une intelligence artificielle. A moins que… nous sauvions le monde… ?! Ça devient une habitude pour les Glandus. Bon, pour cette fois, on y va à 6 car… pas si simple de libérer Internet et les réseaux satellite et téléphonique d’Alma.

Menés par Olivier, chef de mission du jour pour son anniversaire, on entre chez Sam et nous voici investis à fouiller une pièce très vaste. Ça va, il était bien logé le hacker… mais pas très soigneux : des frites qui traînent, un gobelet sale, des chaussures abandonnées… Sam semble être parti précipitamment et la question qui se pose c’est « pourquoi avoir versé des seaux de glue sur ses affaires….? » mais ça, nous n’aurons pas la réponse !

On se sépare naturellement par groupes de 2-3, à la recherche d’indices ou autres notes du concepteur de l’IA. Alma nous surveille et nous nargue mais heureusement, le bras droit de Sam, un petit robot nommé Darwin, nous accompagne dans notre quête. La chambre est grande et permet à chacun d’investir des zones pour fouiner dans tous les recoins, à la recherche d’indices pour désactiver les 3 réseaux : Internet, Satellite et GSM,  afin, on l’espère, d’en reprendre le contrôle. Nous aiguisons au maximum notre sens de l’observation car cela fourmille de partout. Un grand geek, ce Sam ! Il a laissé une multitude d’éléments et nous fait jouer à des loisirs créatifs, aussi bien qu’à du hacking, en passant par un brin de géographie. On essaye de croiser nos informations et on compile le tout sur un tableau blanc que l’on a trouvé. On se croirait dans The Big Bang Theory ! De vrais scientifiques, les bons calculs en moins (d’ailleurs, on a perdu Juju et Monsieur Pixel … mais dans un tel lieu, il doit être parasité). La communication doit être notre force ! En opposition à une intelligence contrôlant tous les systèmes, c’est par nos échanges dans la vie réelle que nous prenons le dessus en désactivant un à un ses 3 sources de pouvoir !

Je crois qu’on a rendu Alma furieuse. Mais qu’à cela ne tienne, il faut maintenant la mettre hors d’état de nuire. Nous pénétrons un local qui affiche clairement la couleur, des baies, des câbles… il y a une belle densité ici. Alors que Juju trouve toute seule dans son coin un code d’accès, le travail de groupe se met en place pour maîtriser le fonctionnement de ces machines infernales. Le temps défile doucement mais sûrement… Un ballet de Glandus s’organise, se croise, s’accroche, se décroche, s’interroge…

clic stwouip bip zgrunt… Reboot en cours ! Alma a repris sa place et nous lui demanderons un dernier service avant de la désactiver totalement…

Notre expérience chez eux
Page de l'escape game
Vous avez une envie pressante ?
Chargement des disponibilités en cours...
Retrouvez toutes les sessions disponibles sur Escape Planner
Les Plus
Les énigmes exigeantes, multiples et qui demandent du travail de groupe nous ont ravis. La première salle est vaste et permet de passer d'une énigme à l'autre sans se marcher sur les pieds avec la possibilité d'avancer en parallèle puisque la salle n'est pas linéaire. Les séquences s'alternent entre travail en petits groupes et rassemblement des troupes, c'est vraiment très sympa pour la cohésion. La salle des machines est crédible, dénuée de super glue pour notre plus grand plaisir.
LES MOINS
Les éléments de déco collés aux murs et vissés par terre, la lumière blanche saturée et certaines décos un peu enfantines (qui auraient pu facilement être de meilleure facture) empêchent l'immersion que l'on attend en rentrant dans cette salle. Dommage !
Avant AprÈs
2019-05-19T09:39:56+00:00

Laisser un commentaire