L’Abri

chez Crack The Egg
L’Abri
Chez Crack The Egg, de 3 à 12 joueurs (salle multiple)
Excellente
Trés bien
Bien
Bof
Nul
Scénario

Alaska, 8 décembre 2178
Dans un futur lointain, un cataclysme a plongé la Terre dans le chaos. Un virus a été relâché dans l’atmosphère et a contaminé la majeure partie de la population, transformée en zombies assoiffés de sang. Vous êtes un commando d’élite chargé d’intervenir dans le bunker qui abrite le laboratoire d’où se serait échappé le virus. Votre mission : réussir à élaborer l’antidote qui sauvera l’humanité.

Notre histoire

Rendez-vous en 2178

L'abri

Les Glandus ont encore joué avec les lignes du temps et nous voici dans une époque qui n’est pas la nôtre, en 2178. Nous espérions trouver une idylle où l’humanité cohabite en harmonie avec la nature. Mauvaise pioche, c’est l’apocalypse et son cortège de zombies qui nous accueillent. Nous rejoignons alors un groupe de survie qui se terre dans un abri souterrain où nous sommes régulièrement sollicités pour des missions à la surface, à la recherche de ressources. Le chef de l’abri ne tarde pas à remarquer notre efficacité… c’est alors qu’il se décide de nous confier une mission cruciale : sauver le monde.

Notre commando d’élite Les Glandus doit intervenir dans le bunker qui abrite le laboratoire d’où le virus s’est échappé… celui qui a transformé la population en zombie. Notre mission ? Créer l’antidote.

 

La mission

L'abri

Grâce aux indications reçues, nous trouvons facilement l’accès en bas d’un escalier en colimaçon. Juju a claqué – par mégarde – l’imposante porte métallique. Ce fracas va probablement attirer quelques rôdeurs…
Nous voici à l’intérieur du bunker, dans l’espace de vie. Les fans du style industriel seront ravis de savoir que cette mode a perduré dans le temps. Le confort ne casse pas des briques, avec son unique couchage militaire et ses conserves, on imagine bien que l’équipe avait hâte de retrouver la liberté. Heureusement, ils avaient tout de même quelques dispositifs pour s’amuser, mais le plus amusant de tous, c’est cette tourelle de protection gérée par un casque de réalité virtuelle. Olivier s’est rapidement désigné comme préposé au zigouillage de zombie qui commençaient à s’affairer autour de nous, mais les munitions vinrent à manquer et quelques-uns sont passés… nous espérons que la porte du bunker sera suffisamment solide. Pendant ce temps, les autres Glandus explorent énergiquement les lieux et le quotidien des scientifiques en quête de réponses pour progresser… et nos efforts ont payé ! En tout cas assez pour s’offrir un rafraichissement et continuer vers le laboratoire.

Après avoir parcouru un labyrinthe pour remettre en marche l’électricité nous pouvons enfin nous focaliser sur la conception de l’antidote. La qualité de l’équipement scientifique contraste avec le reste du bunker, la priorité budgétaire ne fait aucun doute entre le confort et le laboratoire. L’incroyable installation semble impénétrable de par sa complexité, mais en franchissant des étapes clés, on finit par croire qu’on aurait fait bonne impression à l’équipe scientifique. Après tout il est normal que l’on touche un peu notre bille après avoir notamment fait de la meth pour Heisenberg ou visité le laboratoire du docteur Kang. La chimie opère et sans nous précipiter, voilà que l’antidote est diffusé…

La véritable mission

Nous avons sauvé le monde, mais si nous sommes en 2178, c’est aussi pour une autre raison… l’œuf primordial. Dans le cas où des personnes malintentionnées capables de voyager dans le temps lisent ce blog, nous préférons taire cette partie. Tout ce que nous pouvons vous dire, c’est que nous l’avons trouvé et en combinant nos précédentes découvertes, nous avons trouvé la réponse à la grande question sur la vie, l’univers et le reste… et ce n’est pas 42 !

Notre expérience chez eux
Page de l'escape game
Vous avez une envie pressante ?
Chargement des disponibilités en cours...
Retrouvez toutes les sessions disponibles sur Escape Planner
Les Plus
Comme on dit, pas d'omelette sans casser des œufs et celle-ci est une belle réussite. Comme en témoignent les mentions spéciales attribuées à cette salle, les auteurs ont pondu une expérience très complète. Tant sur le gameplay que sur l'immersion... vous ne serez pas déçu du voyage (dans le temps). Parmi les choses qui nous ont marqués lors de cette escape game, nous pouvons citer la variété des énigmes, des mécanismes / dispositifs. Pour notre plus grand plaisir, des évènements viennent rythmer la partie, l'intégration du timer est d'ailleurs l'un des plus intelligents que l'on ait pu voir... À savoir, des références à la série de jeu vidéo Fallout sont disséminées, les fans de la licence apprécieront.
LES MOINS
Il s'agit de la dernière salle de la trilogie Crack The Egg... nous espérons très fort que les auteurs mettront leur génie à contribution sur de nouvelles salles. (Oui, c'était juste pour remplir ce bloc, cet escape game est vraiment parfait !)
Avant AprÈs
2019-05-19T09:39:58+00:00

Laisser un commentaire