Escape Game Party – Alice Au Pays des Merveilles

 

 

Après quelques livres revisités en version boîte de jeu, la collection de Mango éditions, que nous trouvions habituellement en livres, déploie les Escape Game Party avec ce second opus : Alice aux Pays des Merveilles.

Aux commandes de ce jeu, on retrouve les auteurs d’origine, Mélanie Vives qui tient notamment le blog EscapeGame.fr et Rémi Prieur qui dirige Majestic, une enseigne d’Escape Game. Les illustrations ont été confiées à Martin Mottet, qui a déjà signé le Temple Maya, premier opus de cette série.

Comment on joue ?

Un thème classique donc pour cette aventure, mais toujours avec cette pointe de magie qui va ravir les fans d’Alice.

La mise en place du jeu commence par la reconstitution du terrier dans lequel nous nous sommes retrouvés bloqués. Il faudra trouver le bon chemin pour retourner à la surface. Attention, vous avez une heure avant que l’oxygène ne manque. Vous vous retrouvez face à 3 portes/3 enveloppes qui vous mèneront chacune à un monde. Votre objectif est de parcourir ces mondes pour trouver des indices vous permettant de creuser au bon endroit et retrouver le chemin vers la liberté.

Vous pouvez choisir d’ouvrir l’enveloppe que vous voulez, chaque enveloppe vous permettant de supprimer les « mauvaises » cartes du terrier. Dans chaque aventure, un monde merveilleux s’ouvre à vous : vous y trouverez une présentation du monde dans lequel vous vous êtes risqués, et des instructions à suivre à la lettre. Il vous faudra ainsi résoudre les cartes les unes après les autres, grâce à un système de pictogrammes qui banalisent le chemin. De nombreux objets sont disponibles pour avancer dans l’histoire, avec des énigmes et des manipulations variées. Et on vous demandera beaucoup de coopérer en résolvant certaines énigmes grâce à vos « talents » propres.

Alors, n’attendez pas et partez à la découverte du palais sucré, de la forêt enchantée et du château de cœurs pour trouver le moyen de vous évader.

Approved by Les Glandus ?

Ce format est une réussite, tant dans sa narration que dans la manipulation des différents objets.

Le fait de pouvoir choisir son parcours, et d’avoir cette banalisation des cartes grâce aux pictogrammes nous permet d’évoluer sereinement parmi tous les mondes, sans nous perdre. La diversité des mondes est aussi très agréable : c’est un petit moment d’émerveillement à chaque ouverture d’enveloppe car les dessins et l’ambiance sont très bien travaillés.

Il y a aussi des manipulations qui nous ont ravis (big up aux jeux de récré des enfants des années 90), et tout comme le temple des Mayas, on passe d’énigmes rapides à résoudre à de plus ardues. Le petit plus de cet opus : les moments de coopération qui font monter la pression et les « incompréhensions » entre les joueurs (« mais non, je t’ai dit derrière à gauche ! Mais non, l’autre gauche !? ») et qui nous rappellent les moments WTF dans les salles d’escape…

2020-11-18T14:06:10+00:00

Laisser un commentaire